WE du 17/18 09 Chausey sur Big-Bang

Réveil sous une légère brume matinale. Après la magnifique traversée de la Rance , passage de l’écluse.

La décision d’aller à Chausey n’est pas simple. Le vent est faible et pas régulier. On décide quand même de prendre la direction de l’Est. On se retrouve dans une météo capricieuse. Tantôt brise légère tantôt pétole. On arrive tant bien que mal à la pointe du Groin après avoir fait du longe côte au bord de cette mythique côte d’émeraude.

Puis direction le large, cap au nord avec l’aide du moteur.

Arrivée à Chausey sous un soleil magnifique. On met l’ancre devant et derrière pour assurer la nuit dans la baie de Port Homard. Une animation singulière attire notre œil sur la plage : des chaises et une musique festive. Un bateau nous longe avec à son bord une mariée !!!! La mariée débarque sur la plage à bord d’un Doris. Le mariage a lieu face à la mer dans un paysage de rêve.

Pour bien commencer notre passage à Chausey, baignade dans une eau limpide à 20°. C’est tout simplement génial. On débarque et fait le tour de cette ile avec un point de vue et visibilité incroyable sur la baie du Mont Saint Michel. Après une petite bière au bar de l’ile, on retrouve le bateau. Non sans hésiter de s’arrêter boire un cocktail au château où se déroule l’apéro du mariage avec ambiance jazzy.

Soirée sympathique à bord , apéro et spaghetti carbo puis belote avec Bruno, Monique et Jean Claude. 2 parties, match nul, tout le monde est content.

Le lendemain, route Saint Malo, avec un vent plutôt régulier mais une belle dérive de travers. Quelques dauphins, un pique nique et de très belles conditions de navigation.

Arrivée à Saint Malo pour passer l’écluse de 16h un peu chargée.

Remontée de la Rance et nettoyage du bateau.

Merci à Bruno et Monique pour l’accueil.

Merci à Laurence, Danielle et Jean Claude pour la bonne ambiance.

Yves

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur WE du 17/18 09 Chausey sur Big-Bang

Patrick s’est-il enfin baigné dans le Golfe du Morbihan ?

Le Golfe du Morbihan en septembre, vraiment ?

Oui, car être accueilli à bord du vénérable GIBSEA  84 d’Agnès et Philippe était la meilleure manière de fêter les Journées du Patrimoine.

Pour ce week-end au départ d’ARZON, toutes les planètes furent alignées : état de la mer et météo à notre mesure, équipage synchro, merveilleux mouillage à SALUS au sud de l’île d’HOUAT, randonnée sur la lande… sans oublier le far d’Agnès et le partage d’un foie de lotte arrosé de Quincy (note de l’équipage : Merci Paulette 😊)au soleil couchant.

Pour finir, le lendemain, nous faufiler entre les îles du golfe, négocier les courants puis pique-niquer devant les cabines de bain enfin restaurées de l’Ile-aux-Moines.

Tout ça, vraiment ? oui, vraiment, et plus encore…

Autrice : Paulette PATOUT

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Patrick s’est-il enfin baigné dans le Golfe du Morbihan ?

Un week-end NAV sur AVEL SU (3 et 4 septembre 2022)

Dès le vendredi 2 septembre au soir, nous embarquons sur le bateau au mouillage de Kerners, côté golfe du Morbihan par une belle soirée d’été…

Compte tenu de la météo annoncée, Philippe et Agnès nous proposent de naviguer vers Port Haliguen le samedi.

Le lendemain matin, en sortant du golfe, les courants et un cap + ou – favorables nous décident à continuer vers Houat. Belle NAV, bon vent, nous sommes au près et, après un virement de bord, nous mouillonsface à la grande plage. Un truc que nous ne connaissions pas : Philippe ajoute une aussière latérale frappée directement sur la chaine (comme une garde) pour stabiliser le bateau face au clapot !!! et ça marche.

Pique-nique dans le cockpit, au soleil, beau temps ! Face à la dégradation météo prévue le lendemain dimanche, rafales 25 à 30 nœuds, nous retournons au mouillage de Kerners où le soleil brille encore ce soir-là … donc apéro dehors face au soleil couchant.

Effectivement, quelques gouttes de pluie et quelques rafales de vent sont entendues pendant la nuit, mais au matin, un agréable lever de soleil nous accompagne pendant le petit déjeuner. Il fait bon, et profitons de la marée montante pour contourner l’Île-aux-Moines et remonter jusqu’à Conleau, y trouver un mouillage pour le pique-nique toujours pris dans le cockpit. Ce qui nous permet de saluer quelques équipages anglais en régate sur leurs dériveurs.

Le retour se fait à marée descendante. Petite régate avec quelques concurrents et comme c’est nous qui fixons les règles … AVEL SU gagne à chaque fois !

C’est là, entre autres, qu’Agnès et Philippe nous montrent tous leurs talents en effectuant toute une série de virements de bord, dans les règles de l’art !

Nous terminons notre périple par un bain, sous le soleil dans une eau à 19 degrés !

Comme quoi la météo n’est toujours pas une science exacte,

Merci encore à Agnès et Philippe pour ce week-end très agréable et convivial !

NB : Evidemment, pour le retour en voiture, nous avons eu quelques gouttes de pluie…

Danièle et Jean Claude COUTARD

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Un week-end NAV sur AVEL SU (3 et 4 septembre 2022)

Mise à l’eau d’Initiative Cœur

Nous sommes le 30 juillet 2022 de bon matin. Les heures de marées obligent! Initiative Cœur, quatrième du nom goûte à l’eau salé avec la plus grande satisfaction de Samanta Davies et de son équipe sans oublier les sponsors sans qui rien n’est possible. à 6heures 15 la quille touche l’eau.

Quatre mètres cinquante de tirant d’eau.

Le voilà dans son élément!

Une grue de deux cent tonnes pour ces opérations. Là c’est le mat de 27-28 mètres qui va être pris en charge

Du travail de précision pour le grutier

Le voilà détaché de la grue, le haubanage est en place.

Magnifique

Le voilà à son mouillage pour la suite des préparatifs en attendant les premiers bords. Nous souhaitons à toute l’équipe réussite et moments de joie. Bon vent à toutes et à tous.

Et un grand bravo pour l’action HUMANITAIRE§

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Mise à l’eau d’Initiative Cœur

Tour de l’île de Wight : au cœur d’une régate hors-norme

Vous verrez dans cet article de voiles et voiliers 2 photos de Jean Luc Bordier qui était membre de l’équipage de Gwez-Gwern : bateau sur lequel le récit a été écrit.

Pour les abonner de voiles et voiliers : https://voilesetvoiliers.ouest-france.fr/course-au-large/tour-de-l-ile-de-wight/recit-tour-de-l-ile-de-wight-au-coeur-d-une-regate-hors-norme-a63b42de-0838-11ed-ab1e-3a13ab818676

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Tour de l’île de Wight : au cœur d’une régate hors-norme

En Escadre

Mercredi 25 Mai dans la soirée nous rejoignons BIG BANG pour la croisière en escadre qui va nous conduire vers Jersey durant ce long week end de l’Ascension.

L’équipage est composé de Bruno skipper et aussi Président de la NAV, secondé brillament par son épouse Monique. Marie Claude ,Laurence ,Gaëlle et moi même qui complètent le bord.

Deux autres bateaux nous rejoindront après le passage de l’écluse, Jusika avec Jean Pierre Giquel ainsi que François Morvan avec Antécume. Les chefs de bord ont décidés après délibération de faire route vers Jersey et donc vers l’inconnu….Car si depuis des années nous naviguons dans les iles Anglo-Normandes, Covid et Brexit sont passés par là et les rumeurs sur l’accueil qui est réservé aux navigateurs vont bon train ,en fait tout se déroulera fort bien ,hormis le réaménagement du port de saint Hélier qui laissera peu de place aux nombreux voiliers venus pour ce long week-end.

Après une nuit au mouillage coté mer du barrage ,nous dégustons le petit déjeuner plus une grande part de gâteau fabriqué par Bruno et nous faisons route sous un ciel couvert, suivi par Jusika ,Antécume partant des Bas Sablons touche du vent avant nous et affiche quelques milles d’avances au passage du grand Jardin ,mais Big Bang avec le vent qui forcit allonge la foulée. Nous contournons le plateau des Minquiers par l’ouest et coiffons Antécume avec quelques centaines de mètres d’avance ,Jusika arrivera un peu plus tard .

Comme prévu tous les bateaux sont stockés parallèles au quai dans l’avant port pour cause de travaux.

Antécume se met à couple de Big Bang par contre Jusika héritera d’une place en solitaire sur un ponton flottant au milieu de l’avant port.

En route pour la capitainerie ,où la charmante préposée s’inquiète juste de connaître le nombre de nuitées que nous passerons au port.(nous rangeons nos passeports qui ne semblent pas l’intéresser.

Une fois rentrés à bord nous nous apercevons que le nombre de voiliers à quai a considérablement grossi ,des régatiers venus de Dahouet font escales pour 2 jours .(Nous sommes six bateaux à couple et bien sur le petit bateau collé au quai contre une grosse vedette veut partir vers 6 heure du matin!!!) en faite il ne partira que dans la matinée après à une brillante manœuvre de Bruno qui déplacera tous les autres bateaux à couple grâce à ses 2 moteurs et sa science de la manœuvre !!

Vendredi ,sur une brillante idée de Jean Pierre nous décidons de prendre le bus pour rejoindre la côte nord de l’île direction ‘ Bonne Nuit Beach ‘ (en oui cette île fut Normande).

Les 10 marins de Jusika et Big Bang se retrouvent donc dans le seul petit restaurant de ce minuscule port dans un cadre magnifique.Déception pas de Fish and chips le plat anglais emblématique,mais nous trouvons tout de même de quoi manger avec le soleil en prime.

Après cette halte pleine de charme ,nous décidons de rejoindre le prochain arrêt de bus à Boulay bay,par le sentier côtier qui nous fait découvrir des paysages de carte postale avec des vues sur Guernesey et sur la toute proche côte normande ,la mer par endroits à des couleurs vertes et bleues qui rappellent pour certains les caraïbes. Après une dizaine de kilomètres nous découvrons même une plantation de Thé !!!

Nous arrivons juste à Boulay Bay pour sauter dans le bus qui nous ramène à Sain Hèlier ,légèrement fatigués par cette agréable ballade, mais avec de belles images plein la tête.

Mais c’est déjà l’heure de l’apéritif, les trois équipages se retrouvent sur Big Bang qui grâce à son large cockpit peut accueillir tout ce beau monde sous le soleil déclinant. C’est un moment d’échange convivial où nous pouvons faire plus amplement connaissance ,car souvent nous nous sommes simplement croisés durant l’AG.

Samedi matin Big Bang et Jusika partent en direction des Mainquiers ,en vue d’une escale à la Maitresse île, qui hélas n’aura pas lieu (c’est la faute à la marée qui a fait surgir une magnifique plage de sable au milieu du chenal d’accès!!).Tant pis nous continuons vers Chausey ou Big Bang se pose sur la plage face au château Renault tandis que Jusika ira mouiller dans le Sound. Les 2 équipages se retrouveront demain matin pour une ballade à terre.

Dimanche matin.

Pour empêcher les évitages intempestifs Bruno avait mouillé 2 ancres supplémentaires,ces dernières seront la cause d’une petite plongée de la part du skipper,car un autre bateau qui au vue de la marée qui baisse et voulant s’éloigner du rivage prend son hélice dans le cablot de l’orain qui signalait l’ancre de Big Bang. Heureusement super Bruno est là et en plongeant libère le bateau fautif à quelques minutes de son échouage.Ouf tout se termine bien.

C’est l’heure de faire route vers La Rance avec Jusika ,un petit vent nous pousse vers le grand Jardin évidement en cette fin de Week-end de l’Ascension il y a du monde dans l’écluse ,c’est donc un peu folklorique, tout le monde voulant passer avec ce premier sas. Mais Big Band est imposant !!!

Nous remontons la Rance pour rejoindre le mouillage, Bruno et Monique nous réserveront une surprise ,2 casiers qu’ils avaient mouillés avant notre départ et qui sont remplis de belles Araignées de mer. Miam Miam !!

En conclusion de cette magnifique sortie ,je voudrai remercier Bruno et Monique qui ont été au petit soin pour leurs équipières et équipier, remercier Marie Claude pour ses anti inflammatoires ,Gaëlle pour avoir marché pendant 10 km malgré son lumbago et Laurence pour sa bonne humeur communicative.

Évidement je n’oublie pas les équipages de Jusika et d’Antécume avec lesquels ce fut un véritable plaisir de naviguer et d’échanger au cours de cette croisière.

Cette sortie en escadre fut pour moi un succès,beau temps,belle mer,convivialité et bonne humeur en fait un condensé de notre association NAV POUR LE PLAISIR DE PARTAGER LA MER.

Daniel Ribault

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur En Escadre

Nouvelle à NAV 35

 Nouvelle à NAV 35, je débute donc avec Big Bang et ses étoiles ( Monique et le président ) en VIP, puisque seule inscrite, je bénéficie  » d’appartement privé ,sanitaire compris « .

                   Après le bizutage du coup de la panne du pont du barrage de la Rance sous un crachin breton, nous avons pu naviguer vers Erquy, ah non Chausey dans une brume malouine !

                  Arrivés en vue des îles normandes, le temps s’est largement dégagé. Nous dépassons même Jusica ( Jean-Pierre, Isabelle, Véronique et François) sous le regard de 2 fous de bassan et la bisquine « la Cancalaise ». Nous nous rejoignons dans le Sound, puis nous décidons de randonner sur la grande île ( il y a bien un Cromlec’h : le Cromlec’h de l’oeillet au Nord ). Au sémaphore, nous apercevons le « Bélem » qui contourne l’île. Nous le suivons jusqu’au phare.

                 En début de soirée, nous nous retrouvons tous sur Big Bang pour un apéro convivial , suivi de mon rougail saucisse-riz (quand y’en a pour 3, y’en a pour 7! ), et gâteaux maison. Nous finissons à 5 par un jeu sympathique où nos skippers ont été les grands gagnants de la soirée, évidemment !

                 Le dimanche matin, Bruno et moi, partons pour une petite partie de pêche au nord du village de Blainvillais sans grand succès. Nous repartons en début d’après-midi sous une météo très clémente et un peu de vent accompagnés par des guillemots.

Passage du barrage de la Rance en extrême lenteur, y’a toujours un problème ! Retour à Minihic sur Rance sur un lac.

               Excellent WE de découverte des activités physiques nautiques et de la convivialité de NAV 35 !

               Big Bang a effectivement des étoiles !

               Quelle entrée dans la NAV35 !

               Merci,                   

                            Muriel HERVÉ

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Nouvelle à NAV 35

Big-Bang a encore pris des étoiles

Nav 35 n’est pas mort car il navigue encore! Première sortie de Big-Bang en ce premier mai. Direction Chausey: les Anglo-Normandes sans les Anglais. Météo acceptable et cambuse au top, avec pâtisserie d’accueil maison et coquilles Saint Jacques de plongée fraichement remontées de la Rance par notre Président chef de bord.

Nous revenons sereins, ressourcés et revigorés

N’attendez plus pour compléter les équipages des différents voiliers de NAV. Les beaux jours arrivent

Paulette & Laurence qui ont bien profité!

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Big-Bang a encore pris des étoiles

Soirée « homme à la mer » à la piscine de Cesson-Sévigné

Sur une idée de Cesson Grand Large, le 13 avril s’est tenu une soirée autour de la sécurité dans la piscine de Cesson-Sévigné. Emballé par l’idée, la commune et la direction de la piscine ont répondu favorablement à cette initiative. Nous avons pu y participer activement, ainsi que des associations de plongée, de kayak et de pêche.

A noter également la participation de la SNSM.

Cette soirée s’est déroulée de façon très conviviale, mais aussi et surtout très constructive. Sans doute autour de 80 personnes qui se sont intéressées aux différents ateliers.

Une fois le matériel, les tenues et les personnes bien propres pour préserver l’eau des bassins nous avons pu nous mouiller.

Le gros des démonstrations à été autour des deux associations de voile, mais côté plongée le club Haloitis nous a présenté les marquages surface de la présence de plongeurs. Dispositifs indispensables au moment de faire surface sans risquer de se prendre une quille silencieuse qui serait probablement mortelle !

Parachute de palier qui indique la présence de plongeurs

Les clubs de kayak nous ont fait de belles démonstrations d’esquimautage ainsi que divers méthodes pour leur sécurité lorsqu’ils vont au large. A noter l’obligation comme tout autre plaisancier d’équipements stipulés dans la division 240 et en particulier la VHF.

Le club de pêche s’est intéressé à tous les ateliers mais n’avait pas de présentation particulière.

Les représentants de la SNSM nous ont fait de jolies présentations de sauvetage de victime dans l’eau, et sur le bord du bassin des gestes qui sauvent. Bilan d’une victime, mise en PLS (position latérale de sécurité) simulation de bouche à bouche , massage cardiaque externe et utilisation d’un défibrillateur semi automatique.

Mais revenons à tous ces « voileux »

Nous nous sommes donc allégrement mouillé. l’organisateur initial (Jean-Pierre) est tombé à l’eau en tenu de pont sans gilet. On flotte un peu mais pas longtemps et selon la tenue, on peut couler très vite. Ce fut mon cas en bottes ciré et polaire. (j’avais un moyen pour remonter ! Pas fou) des sauts avec gilets automatiques dont un qu’il a fallu déclencher manuellement ! Il faut le savoir.

Nous avons présenté divers matériels, perche IOR, ligne de récupération d’homme à la mer, moyens lumineux de repérage avec les explications de leur usages respectifs, et quelques modestes conseils issus de nos expériences.

CGL (Cesson Grand Large) a percuté deux radeaux de survie. Un hauturier de moins de 24 heures (sans alimentation) et un côtier (de 6 à 60 milles d’un abri) et fait le bilan des contenus.

perche IOR pour le repérage et ligne de récupération

Pendant toute cette soirée nombre de questions nous ont été posées et quelques personnes nous ont semblées intéressées par la NAV. C’était aussi l’occasion de se faire connaître, espérons quelques inscriptions. Daniel a distribué quelques programmes à cet effet.

La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié offert par Cesson afin de prolonger quelques instants cette fort agréable animation. L’expérience sera probablement renouvelée.

Donc à une prochaine fois.

et merci à Pascale pour les photos

Bruno

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Soirée « homme à la mer » à la piscine de Cesson-Sévigné

Sortie NAV au sillon de Talbert.

Samedi 2 avril 2022 : au lever du jour, il pleut sur le Trégor et le vent du nord est plutôt musclé. Pas de bol : c’est le jour où nous devons faire notre balade au Sillon de Talbert…

En tout début d’après-midi, le ciel de traine trouble à peine le soleil réapparu et la petite troupe de la nav se rassemble sur le parking, face à l’estran que la marée basse fait ressembler à un paysage lunaire. Certains ont pique-niqué sur un banc, d’autres testé un (excellent) resto à Lézardrieux. Une dernière tournée de café issue des thermos et en route vers la Maison du Sillon.

Nous y retrouvons Julien notre guide. Celui-ci est accompagné de Nicolas qui effectue un service civique et de Claire qui a pris ses fonctions 24h auparavant au Conservatoire du Littoral. Marc, ornithologue et photographe professionnel* nous rejoint.

14h30 : après une présentation de nos « encadrants », nous partons sur le Sillon sous le soleil franchement revenu (bon, d’accord, le vent est encore un peu frais). A peine avons-nous parcouru 200 mètres que Julien s’arrête et se tait : un traquet motteux nous survole ! Tout en marchant, nous apprenons comment au cours des décennies, le paysage a changé, urbanisation, dégradations (entre autres, prélèvement des galets pour la construction du mur de l’Atlantique) puis préservation du site.

Le Sillon est bien vivant : nous découvrons la brèche, apparue en 2018. Julien nous expose alors comment le sillon se déplace au gré des courants, des coups de vent, comment se forme (et se déforme !) le cordon dunaire, les effets, tant positifs que négatifs des enrochements mis en place dans les années 80.

Marchant tantôt dans le sable mou, tantôt sur les galets nous croisons 2 tracteurs de goémoniers (que bien sûr, connait bien Julien – normal, après 16 années en sa qualité de garde du littoral, il connait tout le monde !). Et ainsi s’ouvre le chapitre « algues » avant de croiser 2 pécheurs à pied avec qui nous parlerons ormeaux, tourteaux ou bouquets.

Juste avant d’emprunter un passage « sable dur » (le bonheur !) devant quelques choux marins, Julien s’agenouille, sort de sa poche 3 œufs (factices) de gravelots et simule un nid dans les galets nous expliquant le danger que peuvent représenter les autres faunes (dont les humains et leurs chiens…).

Et c’est pile-poil à ce moment-là que se présente au loin une famille avec un chien en liberté. Nicolas et Claire se charge d’aller faire un peu de pédagogie (Julien est aussi « policier de l’environnement »).

Tout en marchant, nous apprenons la formation et la géologie du Sillon, les différents galets et leur provenance.

Après avoir parcouru 3 km, nous arrivons sur « la spatule » au bout du Sillon au milieu des chardons bleus et face aux iles d’Olonne et aux parcs des mytiliculteurs. Julien nous parle de son travail : la définition et la mise en place des passages pour les visiteurs, de son rôle de policier (notamment auprès des kayakistes), des effets des confinements, etc.

17h15 : il est temps de faire demi-tour. La marée monte et il nous faut impérativement passer la brèche avant 18h30 si on ne veut pas passer la nuit sur le sillon ou bien devoir faire appel à la SNSM de Pleubian (quoiqu’ils viennent de recevoir un tout nouveau canot’…). Le vent a bien molli et il fait presque chaud pour notre retour à la Maison du Sillon. Nous y abandonnons nos accompagnateurs (pour qui la journée de travail n’est pas terminée).

Retour sur le parking où, comme pour prolonger le plaisir d’avoir partagé cette découverte du Sillon, nous nous offrons un petit apéro-gouter (selon les affinités de chacun) face à la mer où la marée montante recouvre un à un les derniers cailloux.

* : marc-rapilliard.com

Amitiés

Patrick H.

Compte rendu photographique de la sortie NAV au sillon de Talbert.
De la part de Marc

Publié dans Information de dernière minute | Commentaires fermés sur Sortie NAV au sillon de Talbert.